05 février 2008

la navigation cartographique explication

Le Carto-Sud sans prise de tête

"Nous partons tous sur la bonne route, c'est aux carrefours que nous nous trompons."( Hector Malot )

Réinventé par Jacky Cesbron, le rallye cartographique se développe lentement, mais sûrement sous l'égide de la FFVE, avec une base solide dans le Sud-est de la France.

La cartographie vous tente, prenez les cartes en main.

Samedi matin, avec votre coéquipier, vous venez de passer les vérifications administratives, et votre voiture, les vérifications techniques. Un "gentil organisateur" vous donne un carnet de route, avec les cartes de la région, que vous allez visiter. Il vous donne ensuite 1 tracé, resté secret jusqu’au dernier moment, sous forme d’1 calque à reporter sur les cartes fournie.

La route est tracée sur la carte, en voiture ! Le but du jeu est de parcourir l’itinéraire exact du rallye, et de retrouver les contrôles de passage, les fameux CP, qui y sont cachés. Tous si possible, dans l’ordre, et de préférence dans le temps imparti, afin d'éviter les pénalités. Ces CP, plantés sur le bord droit de la route, portent une lettre ou un nombre. Le principe est simple, seulement, pour tenter de vous piéger, l’itinéraire est parsemé de difficultés,

Il y a des pointes, le tour d’une banane ou d’un bosquet à un carrefour; des routes en plus et des rectifiés, car la route a été modifiée depuis l’édition de la carte que vous avez en main. Il faut laisser le temps aux temps, dit on, mais ceux impartis, sont de plus en plus serrés, surtout la nuit. L'organisateur n'est pas si gentil que cela !

Il faut tracer soigneusement, être précis en lisant la carte, les distances, les repères, tout ce qui peut vous aider, savoir anticiper pour le navigateur, et conduire en s'adaptant au rythme dudit navigateur pour le pilote, tout en ouvrant les yeux pour voir et annoncer les CP, dosette de flair bienvenue pour éviter le jardinage. Il reste à résister au stress du temps qui file, en gardant à l’esprit qu’1 CP manqué pénalise autant qu’un ¼ d’heure de retard sur le temps imparti.

Les rallyes cartographqiues font environ 350 kilomètres, découpés en 3 étapes :

1 : Le samedi après-midi est facile. Etape de mise en train, elle permet de (re)découvrir le rallye cartographique.

2 : Le samedi soir est plus sélectif avec l'étape nocturne. Les temps impartis sont serrés et la nuit camoufle les repères et les pièges.

3 : Le dimanche matin. Si les temps impartis sont larges, il reste encore quelques pièges des plus sournois.

Voila comment, par distraction, on peut dégringoler dans les classements au moment de tous se retrouver autour du repas de clôture. Cela fait, aussi, partie du charme des rallyes cartographiques. Vous aurez passé, en plus, un week-end touristique, amusant, et convivial.

.

Pour mettre le pied à l’étrier de bonne manière, chaque rallye, propose une formule allégée, sans étape nocturne, c'est la catégorie Tourisme.

Posté par teamdrac à 01:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur la navigation cartographique explication

Nouveau commentaire